Saisissez le nom d’une collecte
Nom d'une collecte
Votre compte Facebook ne comporte pas d'adresse email,
merci de bien vouloir en saisir une pour valider votre inscription.


Les écolos soutiennent les grévistes Organisé par Alliance de groupes écologistes en Ile-de-France
Participer au pot solidaire
Participer
La sécurité des paiements est assurée par le groupe Banque Populaire Caisse d'Epargne, en https via le système 3D Secure.

Caisse de grève organisée par des groupes écologistes, au profit des bases syndicales qui sont en grève depuis 2 semaines pour défendre nos retraites et qui portent ce mouvement social qui doit dépasser le simple retrait de la réforme des retraites.


Les écolos doivent s'engager pleinement pour gagner cette lutte et engager un combat plus large contre ces réformes qui rognent toujours plus nos acquis sociaux et induisent les désastres écologiques que nous connaissons par l'extension du monde du travail.


Avec...

Désobéissance Écolo Paris
La Plateforme d'Enquêtes Militantes

Des membres d'ANVCOP 21

Des membres d'XR Paris

(liste en cours...)


Pourquoi se mobiliser pour la retraite est écolo ?

La grève contre la réforme des retraites ne correspond pas à ce qu’on appelle généralement une lutte écologiste. Pourtant, nous, écologistes, sommes sur les piquets de grève, nous soutenons les mobilisations des cheminot·e·s, des gilets jaunes, des enseignant·e·s, des personnels soignant·e·s et de toutes celles et ceux qui luttent contre la réforme. Pourquoi les écologistes soutiennent-ils la grève ?


La première raison concerne l’allongement de l’âge de départ en retraite. Un tel allongement, prévu notamment par le dispositif du bonus-malus qui incite à un départ à « l’âge-pivot » de 64 ans, conduira à une augmentation du temps de travail. Travailler deux ans de plus (au minimum) c’est produire davantage de marchandises, qu’elles soient matérielles ou « immatérielles ». L’allongement de l’âge de départ à la retraite conduit donc nécessairement à une augmentation massive de la durée globale du travail. Or, tout travail salarié suppose une extraction de matières premières nécessaires à la production des marchandises et une certaine quantité d’énergies, principalement fossiles, nécessaire à la réalisation du travail (de l’essence pour se déplacer, de l’électricité pour faire fonctionner des systèmes informatiques, etc.). L’équation est donc simple : toute augmentation du temps de travail global aboutit nécessairement à une augmentation de la quantité de ressources biophysiques extraites et à une augmentation de la quantité de CO2 émise. À l’heure de la catastrophe écologique, provoquée à la fois par la déprédation des ressources et la pollution industrielle des milieux, toute politique de transition énergétique doit viser une réduction du temps de travail. Nous, écologistes, exigeons donc le retrait de la réforme et la diminution de l’âge de départ à la retraite.


La deuxième raison est d’ordre sanitaire. L’écologie pense les relations entre les organismes et leurs milieux. Or, nul·le n’ignore que les conditions du travail contemporain sont pathogènes. Elles ruinent la santé des travailleur·ses en provoquant des maladies professionnelles, elles affaiblissent les organismes, elles usent les corps. La pénibilité est un doux euphémisme pour la souffrance au travail dans le capitalisme tardif. La santé n’est garantie qu’à condition que les corps évoluent dans des milieux sains et dans des conditions environnementales décentes. Or, ces conditions ne sont pas réunies. La réforme en augmentant le temps de travail va conduire à exposer plus longuement encore les individus aux facteurs pathogènes qui les menacent. Nous, écologistes, exigeons donc le retrait de la réforme et l’abolition de toutes les formes de travail qui ne garantissent pas la santé des producteur·e·s dans des environnements salubres.


La troisième raison est liée à la structure du nouveau système de retraite. En apparence, le passage à un système par point ne vise pas à introduire de la capitalisation mais seulement à équilibrer les dépenses (les pensions) avec les recettes (les cotisations). Cela implique de calculer la pension en divisant la somme des cotisations de carrières par l’espérance de vie à la retraite. La cotisation est convertie en point, elle-même reconvertie en rente viagère au moment du départ en retraite. Selon ce modèle, plus l’espérance de vie s’accroit, plus la rente est modeste. Plus l’espérance de vie diminue, plus la rente augmente. Ou encore, plus on reporte son départ en retraite, plus sa retraite augmente ; plus on anticipe son départ, plus la rente diminue. Pour pouvoir équilibrer les dépenses et les recettes du système, il faudrait donc choisir entre le montant de sa retraite et l’âge de départ. Aussi il est évident que si la réforme maintient le système par répartition, elle l’affaiblit de telle sorte que celles et ceux qui en auront les moyens épargneront un capital retraite auprès de « fonds de pensions à la française », selon les termes du gouvernement. Ceci a deux conséquences auxquels nous, écologistes, nous nous opposons.


La première est de confier à des marchés financiers responsables des crises économiques et incapables d’assurer une quelconque forme de transition énergétique (les marchés à polluer en sont un parfait exemple), la responsabilité de la protection sociale et le maintien d’un niveau de vie décent à l’âge de la retraite. On sait que les marchés financiers cherchent à obtenir des retours sur investissement rapides et qu’ils se moquent de leurs conséquences sociales et environnementales. Augmenter la capitalisation c’est augmenter l’emprise de marché financier déprédateur pour l’environnement.


La seconde conséquence est d’amorcer un mouvement de grande ampleur de retraite par capitalisation qui limite l’étendue de la répartition. Or quel est le principe de la répartition ? C’est un système de financement des pensions des retraité·e·s actuel·le·s par les cotisations des travailleurs actifs qui acquièrent grâce aux cotisations qu’ils versent des droits qui leur permettront de bénéficier de pensions retraites financés par les travailleurs du futur. C’est donc un système fondé sur la solidarité intergénérationnelle, là où la capitalisation est fondée sur l’épargne individuelle et le placement du capital retraite sur des marchés financiers. Au-delà des risques sociaux et environnementaux inhérents à la financiarisation, la répartition correspond au type de relation que les écologistes entendent développer : une solidarité fondée sur la responsabilité envers les générations futures. Les écologistes refusent de déléguer l’avenir à ceux qui sont responsables de la destruction du monde. Pour cette raison, nous, écologistes, exigeons le retrait de la réforme et nous appelons à développer les solidarités collectives entre générations et entre espèces. Nous soutenons la grève et nous multiplierons les actions de blocage contre une économie qui exploitent tous les organismes et détruit tous les écosystèmes.


Texte complet ici : http://www.platenqmil.com/blog/2019/12/19/green-bloc-contre-la-reforme--les-ecologistes-demandent-la-retraite-du-gouvernement


Tract...




Lire toute la description Réduire
Seulement 10 0000 caractères sont autorisés Minimum 200 characters
Montant récolté 2 510 €
Invitez vos proches
www.lepotsolidaire.fr/pot/4o75jo2u Copier Copié
Télécharger la carte
5 personnes ont déjà écrit des messages
Votre soutien passe aussi par les mots, laissez un message sur cette carte que vous pourrez télécharger et/ou imprimer.
Télécharger la carte
5 personnes ont déjà écrit des messages
Votre soutien passe aussi par les mots, laissez un message sur cette carte que vous pourrez télécharger et/ou imprimer.
Participer au pot solidaire
Participer
La sécurité des paiements est assurée par le groupe Banque Populaire Caisse d'Epargne, en https via le système 3D Secure.
Montant récolté 2 510 €
Télécharger la carte
5 personnes ont déjà écrit des messages
Votre soutien passe aussi par les mots, laissez un message sur cette carte que vous pourrez télécharger et/ou imprimer.
Télécharger la carte
5 personnes ont déjà écrit des messages
Votre soutien passe aussi par les mots, laissez un message sur cette carte que vous pourrez télécharger et/ou imprimer.
Les écolos soutiennent les grévistes Participer
Les écolos soutiennent les grévistes Participer
Les écolos soutiennent les grévistes Participer

Signaler ce pot

L'adresse email est incorrecte. Ce champ est obligatoire.
Votre message doit contenir au minimum 100 caractères.
Liste des participants (60)
{{invite.contribution| format}} €
invite fb image user

Envoyer l'invitation à

Saisir les adresses mails de vos contacts et/ou rechercher ceux que vous avez importés.

{{contact.email}}
Entrer un nom et/ou saisir une adresse mail
  • Tout sélectionner

  • {{mailingListContact.email}}

    A été invité
  • Votre liste de contacts est vide.
  • Aucun contact trouvé pour
    " {{emailsToAdd}} "

Importer mes contacts

Listes

Pour accéder à cette fonction, vous devez être connecté.

Envoyer l'invitation à

Saisir les adresses mails de vos contacts et/ou rechercher ceux que vous avez importés.

{{contact.email}}
  • Tout sélectionner

  • {{mailingListContact.email}}

    A été invité
Votre liste de contacts est vide.
Aucun contacts trouvé pour:
{{emailsToAdd}}

Importer mes contacts

Ecrire mon message

Votre message

{{contactsToInvite.length}} contacts sélectionés

{{contactsToInvite.length}} contact sélectioné

Retour
Message envoyé avec succès ! Terminer
Le message n'a pas été envoyé !
Nous vous invitons à réessayer.
Attention! Vous avez atteint la limite d'invitation autorisée.
Si vous souhaitez continuer d'inviter vos proches à participer à votre pot, pas de panique. Il vous suffit de copier le lien de votre pot commun et de le coller dans un corps de mail afin de le faire parvenir à vos contacts. Si vous rencontrez la moindre difficulté, n'hésitez pas à contacter notre service client par mail ([email protected]) ou par téléphone (01 84 17 36 79).
Quitter
Liste de contacts importée avec succès ! Continuer
L'importation de votre liste de contacts a échouée...
Nous vous invitons à réessayer.
Quitter
L'importation de votre liste de contacts a échouée...
Le format de votre liste n’est pas reconnu. Les formats acceptés sont: txt, csv, xlsx.
Quitter
L'importation de votre liste de contacts a échouée...
La liste de contact ne contient aucun e-mail.
Quitter
Lien de partage du pot :
https://www.lepotsolidaire.fr/pot/4o75jo2u/offer-zero Copier Copié !
Annuler

Cagnotte lauréate

 Fondation Crédit Coopératif

Dans le cadre de son programme d’actions intitulé « l’Inspiration », la Fondation Crédit Coopératif organise les Prix de l’Inspiration en ESS destiné à récompenser des initiatives et des projets exemplaires issus de l’Economie sociale et solidaire (appelée communément ESS).

L’Economie sociale et solidaire regroupe un ensemble de structures qui reposent sur des valeurs et des principes communs : utilité sociale, coopération, ancrage local adapté aux nécessités de chaque territoire et de ses habitants. Leurs activités ne visent pas l’enrichissement personnel mais le partage et la solidarité pour une économie respectueuse de l’homme et de son environnement.

Les Prix de l’Inspiration ont été sélectionnés et décernés par les représentants de sociétaires du Crédit Coopératif. Tous sont issus des grands secteurs de l’Economie sociale et solidaire et en sont des acteurs actifs dans chaque territoire.

Les projets lauréats ont donc été évalués selon leur utilité sociétale dans les territoires, la qualité et la durabilité de l’action auprès des populations bénéficiaires, et le caractère innovant et duplicable de la démarche.
EN SAVOIR +

Mot de passe oublié

Veuillez entrer votre adresse email, un email vous sera envoyé. Vous pourrez alors réinitialiser votre mot de passe

Êtes-vous sûr de vouloir supprimer votre photo de profil ?

Celle-ci sera définitivement supprimée et ne sera plus affichée sur le(s) pot(s) auquel(s) vous avez participé.

Annuler Supprimer

Une question précise ?

error validar
ten euros
Votre pot solidaire
Maximum 60 caractères Minimum 2 caractères
Maximum 60 caractères Minimum 2 caractères
Seulement 10 0000 caractères sont autorisés Minimum 200 caractères
photo pot



La société Lakooz traite vos données afin de vous permettre de créer votre « pot solidaire ». Les données portant une * sont obligatoires. Conformément à la loi dite « Informatique et libertés », vous disposez d'un droit d'accès, rectification, opposition pour motif légitime ou encore de définir des directives relatives au sort de vos données post-mortem, en adressant un email à [email protected]

cross cross
Vous ne pouvez pas effectuer cette modification.
Si vous souhaitez créer une collecte solidaire nous vous invitons à utiliser notre service:
Si vous souhaitez créer une nous vous invitons à utiliser notre service:
pot solidaire cityvent
petites listes petites listes
petites listes petites listes
Vous allez être redirigé vers notre service de collecte solidaire :
Vous allez être redirigé vers notre service de :
pot solidaire cityvent
petites listes petites listes
petites listes petites listes
cross cross
Vous ne pouvez pas effectuer cette modification.
Si vous souhaitez créer une collecte solidaire nous vous invitons à utiliser notre service:
Si vous souhaitez créer une nous vous invitons à utiliser notre service:
pot solidaire cityvent
petites listes petites listes
petites listes petites listes
Vous allez être redirigé vers notre service de collecte solidaire :
Vous allez être redirigé vers notre service de :
pot solidaire ticketerie
petites listes petites listes
petites listes petites listes

Chers Poteurs,
Il n’est désormais plus possible de créer de cagnotte sur Le Pot Solidaire.
Pour les utilisateurs ayant une cagnotte en cours, nous vous invitons à récupérer l’argent dès que possible en suivant la même procédure que d’habitude.
Pour vos cagnottes privées, vous pouvez bien sûr toujours les créer sur www.lepotcommun.fr
L’équipe Le Pot Solidaire

Créer un pot commun